Bourses AMLHQ

Intervenant en 2006 au congrès annuel de la Société d’entraide des membres de la légion d’honneur, le Grand Chancelier de la légion d’honneur, le général Jean-Pierre Kelche se disait inquiet de voir que l’ascenseur social français était en panne. Et il estimait que les décorés de la légion d’honneur pouvaient s’impliquer pour aider à renverser cette tendance. Il lançait alors le projet de parrainage de lycéens pour permettre à des jeunes de réaliser et valoriser leurs talents.

Le conseil d’administration de l’association des membres de la légion d’honneur-Québec a tenu, d’emblée, à répondre à cet appel d’engagement auprès des jeunes en ouvrant une réflexion à ce sujet qui tienne compte de la situation différente du Québec concernant le soutien aux études pour les étudiants.

Dans sa séance du 11 janvier 2007, présidée par le colonel Pierre Boré, le conseil d’administration décide, sur proposition du vice-président Marcel Cloutier, de poursuivre l’attribution d’ une aide sous forme de bourse, d’un montant de 500$, remise annuellement à un étudiant méritant du Conservatoire de musique de Québec. Il retient également la suggestion du secrétaire, le général René Dequen, de la création d’un prix AMLH-Q, pour le même montant de 500$, au bénéfice d’ un étudiant en maîtrise de relations internationales de l’Université Laval. Le conseil demande au secrétaire de définir les modalités d’attribution du prix avec les responsables de l’Institut Québécois des Hautes Etudes Internationales (HEI) et les correspondants de la fondation de l’Université Laval. Dans les deux cas, le choix des lauréats relève de la seule décision du corps professoral .

Les cérémonies de remise des prix témoignent bien de la solidarité des membres de l’association envers la jeune génération mais aussi participent à assurer une crédibilité nouvelle et une belle visibilité aux valeurs de d’excellence, de mérite et d’entraide qui animent tous les légionnaires.

Depuis la séance du 11 septembre 2008, tenue sous la présidence de Robert Normand, l’association dispose d’un fonds spécial pour assurer la pérennité de ces donations.

Conservatoire de Musique de Québec

La remise de la bourse s’effectue lors de la cérémonie de remise des prix du Conservatoire.

  • Lauréate 2006 : Mme Stéphanie Poirier-Domaschio, contrebassiste.
    (juin 2006 , Vice-président Marcel cloutier)
  • Lauréate 2007 : Mme Peggy Bélanger, soprano.
    (28 mai 2007, Palais Montcalm , Président Pierre Boré)
  • Lauréate 2008 : Mme Valérie Timofeeva, pianiste
    (23 mai 2008, Théâtre Impérial, Vice-président Marcel Cloutier)
  • Lauréate 2009 : Mme Marie-Andrée Robitaille, clarinettiste
    (19 mai 2009, Théâtre impérial, Vice-président Marcel Cloutier )
  • Lauréate 2010 : Mme Marie-Élise Badeau, altiste
    (31 mai 2010, Palais Montcalm, Vice-président Marcel Cloutier)
  • Lauréat 2011, Gaspar Daigle,contrebassiste
    (30 mai 2011, Marcel Cloutier)
  • Lauréate 2012, Marie Bégin, violoniste (26 mai 2012, Renée Ouellet)
  • Lauréate 2013, Gabrielle Hamann-Guénette, violoncelliste (27 mai 2013, Renée Ouellet)
  • Lauréate 2014, Julie Villeneuve, hautboïste (27 mai 2014, Renée Ouellet)
  • Lauréate 2015, Ariane Filion-Thériault, pianiste (26 mai 2015, Renée Ouellet)
  • Lauréat 2016, Philippe Moreau, guitariste (22 mai 2016, Renée Ouellet)
  • Lauréats 2017, William De Giuli (percussioniste) et Dominic Veilleux (chanteur),(22 mai 2017).

                           

Institut Québécois des Hautes Etudes Internationales (IQHEI)

  • Lauréat 2007 : M Thomas Druetz M. Thomas Druetz

Cette première bourse a été remise, le 5 novembre 2007 à l’université Laval, au lauréat par le président Robert Normand en présence du Consul général de France , M François Alabrune, à l’issue d’une conférence donnée par ce dernier sur « l’état des relations France- Québec et la coopération franco-québécoise ».
Le professeur Antoine Ayoub et le secrétaire, le général René Dequen, assistaient également à l’événement.
 

  • Lauréate 2009 : Mme Mélissa Guitard

Le choix du comité de sélection de l’IQHEI s’est porté unanimement sur la candidature de Mme Guitard qui rédige actuellement un mémoire portant sur la Convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et sur les négociations devant mener à la 2éme phase du protocole de Kyoto.
L’attribution de cette bourse s’est faite avec le soutien du Consulat général de France et permettra à la lauréate d’effectuer un séjour de recherche en France cet été 2009 pour recueillir des données à la Bibliothèque Nationale de France (BNF) ainsi que de participer à un séminaire à Lyon.

En outre, durant son séjour parisien, Mme Guitard pourra bénéficier d’une visite personnalisée du musée de la légion d’honneur organisée par la grande chancellerie. (la lauréate a pu ainsi bénéficier d'une visite privée du palais de Salm par le général chef de cabinet du Grand Chancelier).

La remise de ce prix a été faite par le consul général adjoint, M Jean-Charles Bou et le secrétaire de l’association le général René Dequen, le mercredi 1er avril 2009, dans le cadre de la réception des partenaires au pavillon Maurice Pollack de l’Université Laval.

  •  Lauréate 2010 : Mme Catherine Baillargeon

A la réception des partenaires de l'IQHEI qui s'est tenue à l'université Laval le jeudi 22 avril 2010, le général René Dequen a remis la bourse de l'association à une étudiante en deuxiéme année de maîtrise, Mme Catherine Baillargeon qui achève la rédaction d'un mémoire sur l' élargissement de la Francophonie.
A cette occasion, le directeur de l'Institut, M Pierre Lemieux, a tenu à souligner à notre secrétaire, nonobstant le montant accordé,  l'importance significative que la mention de l'attribution d'une bourse faisant référence aux termes "légion d'honneur" pouvait prendre  dans le CV d'un étudiant.

  • Lauréate 2011 : Mme Mylène Poulin  Mylène Poulin

La remise de la bourse de l'association a revêtu un éclat particulier cette année 2011. En effet, l'institut Québécois des Hautes Études Internationales (IQHEI) a tenu à placer la petite cérémonie protocolaire en ouverture d'une grande conférence, celle de M Jean-Paul Costa, président de la Cour européenne des droits de l'homme, lui-même commandeur dans l'Ordre. La lauréate, Mme Mylène Poulin a achevé son cursus de maîtrise par un stage de quatre mois au secrétariat de l'assemblée parlementaire de la francophonie à Paris.Au nom du président, le général René Dequen a procédé à la remise symbolique de l'enveloppe le lundi 19 septembre à la salle Jean-Paul Tardif du pavillon Laurentienne de l'Université Laval.

  • Lauréate 2012 : Mme Laurence Gaboury
  • Lauréate 2013 : Mme Dominique S. Monpetit Mme Dominique S. Monpetit

Dominique Montpetit a effectué un stage de six mois au sein du Secrétariat général de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). À l’APF, elle a appuyé le conseiller à la Commission politique dans diverses tâches notamment en rédigeant le rapport et les projets d’allocution et de résolutions sur les situations politiques dans l’espace francophone. Elle a également participé à l’organisation de la 6e édition du Parlement francophone des jeunes. En outre, son stage l’a amené à participer à diverses réunions internationales de l’APF à Paris, Rabat et Abidjan ainsi qu’aux réunions de l’Organisation internationale de la Francophonie dans le domaine de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme. Dominique termine maintenant sa maîtrise en études internationales avec la rédaction d’un essai portant sur l’Afrique francophone sub-saharienne.

  • Lauréate 2014 : Mme Gabrielle de Billy Brown
  • Lauréat 2016 : M Rémy Érard

Après avoir effectué un parcours académique de premeir cycle en sciences politiques à l'Institut d`Études politiques d'Aix-en-Provence, Rémy Erard a fait le choix de se spécilaiser sur les questions de défense et de sécurité, par le biais dùn double diplôme en lien ave l'IEP et l'Université Laval où il effectue une maîtrise en sécurité internationale.Son projet de recherche porte sur les "Effets du réchauffement climatique et sécurité nationale en France".

HNMUN-Laval

L’association, sollicitée par une étudiante de l’université Laval, s’est engagée comme partenaire de la délégation de cette université à la session 2009 du « Harvard National Model United Nations ». Chaque année, des étudiants et étudiantes en études internationales et langues modernes relèvent le défi de la planification, de la gestion et de l’exécution, de cette simulation des Nations Unies organisée par l’université Harvard. Cette initiative étudiante offre aux participants d’approfondir leurs connaissance des relations internationales en vivant une expérience interuniversitaire unique de compétition et d’échanges de vue. Toutes les informations relatives à cet événement sont accessibles sur le site : http://www.hnmun-laval.org/Nations